MES - couverture

M.E.S.

Création 2012
Dispositif chorégraphique, plastique et sonore
Conception : Sophie Quénon
Durée : 45mn

Des traces, de ce qu’elles disent ou non, de nous, de notre passé, de notre mémoire, que reste-t-il vraiment ? Deux textes éclairent le questionnement de ces MÉMOIRES EN SUSPENSIONS :

« Des différentes manières de raconter la vie d’un homme, aucune ne convient. Aucune n’est ni efficace ni décente. Aucune n’est humaine. Aucune n’a le moindre rapport avec quelque chose qui fût de lui. Ce qui fait que la plupart des hommes ne croient pas nécessaire de laisser des traces, sans qu’on sache si c’est innocence ou sagesse, incapacité ou lassitude. Mais le fait est, les traces sont rares. Plus rares que les hommes. La plupart des hommes n’ont pour existence que ce qui ne laisse pas de traces (…) Les traces manquantes sont les plus nombreuses, les plus probantes, les moins incertaines. Voilà pourquoi nous ne devons jamais accepter l’idée que les traces que laissent un homme sont cet homme »

« Stéphane » de Daniel Oster.

Par ailleurs, Roger-Pol Droit, philosophe, nous propose dans 101 expériences de philosophie quotidienne de « Tenter de mesurer l’existence… ». C’est devenu pour moi, Tenter de mesurer le sens de l’existence…  Improbable et poétique.

Cette proposition  est née du désir d’explorer cette relation, d’en suivre le fil…

M.E.S dernier soupirM.E.S dernier soupirM.E.S dernier soupirM.E.S dernier soupir

L’équipe de M.E.S.

Plusieurs artistes seront associés au projet.
Imaginé par Sophie Quénon, il s’est enrichi de la rencontre avec Aleksandra Ruszkiewicz, Didier Préaudat et du chorégraphe  interprète associé au projet : Serge Ricci.

L’installation est confiée à Aleksandra Ruszkiewicz plasticienne de talent dont le travail de suspension tout en légèreté nous renvoie très paradoxalement à notre gravité.
Didier Préaudat, concepteur sonore, travaille la matière sonore vocale et musicale constituée à partir de mots, de sons, une autre mémoire.
Serge Ricci, artiste confirmé, et moi-même vous invitons à incarner nos tentatives, nos réflexions, nos champs de recherche sur la thématique du projet.
Ettore Labbate, auteur, en regard du travail, nous apporte ses qualités d’écritures et de réflexions. Les « non-traces, la part manquante de ces mémoires en suspension.
Une édition de cette écriture  est  sortie en décembre 2012.

Tisser des liens, croiser des univers et des médias différents, décliner des variations, tel est le projet de ce dispositif prévu pour des lieux atypiques, galeries…

M.E.S est une expérience   déambulatoire, qui permet de déplacer le point de vue, se poser dans l’espace, les espaces proposés par l’installation pour voir, entendre, sentir,  regarder, écouter… Ressentir.

[vimeo 59470628 w=600]

Dossier de création

M.E.S dossier artistique

Avec le soutien de la Ville de Caen, Conseil Régional de Basse-Normandie, Conseil Général du Calvados et de la DRAC Basse Normandie. Remerciements à Pierre Queniard,  Théâtre de Saint Lô et Pascale Navet, médiathèque de Saint Lô.